Autoconsommation vs revente : Guide ultime des panneaux solaires

Sending

Sommaire

User Review
5 (2 votes)
Autoconsommation ou revente ?
Autoconsommation ou revente ?

Le soleil est une centrale nucléaire naturelle, générant une quantité stupéfiante d’énergie chaque jour. Les panneaux solaires, ce sont un peu les plantes de notre ère technologique : ils captent cette lumière solaire pour la transformer en énergie, de la même manière que les feuilles captent la lumière pour la photosynthèse.

Leurs fruits ? L’électricité. Leur récolte ? C’est ici que le choix se pose : autoconsommation ou revente totale. Si ces termes évoquent pour vous des formules mathématiques plutôt que des options d’installation solaire, restez branché ! Ce guide ultime sur les panneaux solaires vous apportera toutes les informations dont vous avez besoin pour comprendre, comparer et choisir.

Éclairage sur l’énergie solaire

Le principe des panneaux solaires déchiffré

Un panneau solaire est une usine miniature qui travaille sans relâche pour vous fournir de l’électricité. Les cellules photovoltaïques, ces petits carrés bleus ou noirs qui constituent le panneau, sont les ouvrières de cette usine. Elles captent les photons (des particules de lumière) et les transforment en électrons (des particules d’électricité).

Ce processus s’appelle l’effet photovoltaïque. Si le mot “photovoltaïque” vous donne le vertige, imaginez que c’est un super-héros capable de transformer la lumière en électricité avec un seul coup de poing ! C’est l’astuce des cellules photovoltaïques pour éviter le mal de tête : elles ne pensent pas à la physique, elles la font.

Production, stockage et utilisation : le parcours de l’énergie

Le parcours de l’énergie solaire est un peu comme celui d’un marathonien. Après la course effrénée dans les cellules photovoltaïques, l’électricité produite – un courant continu – doit traverser un onduleur pour être transformée en courant alternatif, celui que nous utilisons dans nos foyers. On peut dire que l’onduleur est le coach sportif de l’électricité, la préparant pour la dernière étape de la course : l’utilisation dans votre maison ou la revente au réseau électrique.

Si vous choisissez l’autoconsommation, l’électricité alimente vos appareils et tout excédent est stocké dans une batterie pour être utilisé plus tard. C’est un peu comme faire des réserves pour les jours de pluie, mais avec du soleil ! Si vous optez pour la revente totale, toute l’électricité produite est vendue au réseau électrique. C’est comme vendre ses récoltes au marché : vous ne consommez pas ce que vous produisez, mais vous en tirez profit.

Autoconsommation : s’ouvrir à l’autonomie énergétique

L’autoconsommation en détail

L’autoconsommation, c’est un peu comme cultiver son propre potager : vous produisez ce que vous consommez, et ce, de manière locale. Dans le cadre des panneaux solaires, l’autoconsommation désigne l’utilisation de l’électricité produite par vos propres installations pour répondre à vos besoins énergétiques. C’est devenir votre propre fournisseur d’énergie, ce qui n’est pas sans rappeler l’expérience de Robinson Crusoé sur son île ! Sauf que vous, vous ne serez pas à court d’électricité après 28 ans.

Avantages et inconvénients de l’autoconsommation décryptés

L’autoconsommation a de nombreux avantages, à commencer par la réduction de votre facture d’électricité. En effet, plus vous produisez, moins vous consommez d’électricité du réseau. De ce fait, votre facture baisse comme par enchantement (ou plutôt par photosynthèse électrique).

C’est un peu comme préparer vos repas à la maison plutôt que de commander des plats à emporter : c’est bon pour votre portefeuille. De plus, vous devenez moins dépendant du réseau électrique, ce qui peut être très appréciable en cas de coupure de courant. Enfin, l’autoconsommation est écologiquement responsable, contribuant à la transition énergétique.

Cependant, comme tout bon jardinier le sait, cultiver son potager n’est pas sans contraintes. L’autoconsommation requiert un investissement initial pour l’installation des panneaux solaires et éventuellement d’une batterie de stockage. De plus, le rendement des panneaux solaires dépend de facteurs tels que l’orientation et l’ensoleillement. Ils peuvent varier selon votre situation géographique.

Enfin, l’énergie solaire étant une énergie intermittente, elle ne peut être produite que lorsque le soleil brille. Il faut donc gérer au mieux l’énergie produite et de prévoir une solution pour les périodes de faible ensoleillement.

Les coûts de l’autoconsommation : installation et entretien

Investir dans l’autoconsommation, c’est un peu comme acheter une poule pour avoir des œufs frais tous les matins : il y a un coût initial, mais ensuite, vous faites des économies. Le coût d’installation des panneaux solaires dépend de nombreux facteurs. Il varie selon la taille de l’installation, le type de panneaux choisis et la complexité de l’installation.

En moyenne, on peut estimer le coût d’installation entre 1 500 € et 2 500 € par kWc (kiloWatt crête), ce qui représente la puissance maximale que peut produire le panneau solaire en conditions idéales. Ainsi, pour une installation de trois kWc, comptez entre 4 500 € et 7 500 €.

En ce qui concerne l’entretien, il est généralement assez limité. Les panneaux solaires n’ont pas de pièces mobiles, ce qui réduit le risque de pannes. Il peut être nécessaire de nettoyer les panneaux de temps en temps pour enlever la poussière ou les feuilles qui pourraient limiter leur efficacité, mais c’est souvent tout.

En termes de coûts, l’entretien peut être estimé entre 30 € et 60 € par an, ce qui est tout à fait raisonnable. En comparant ce coût avec les économies réalisées sur votre facture d’électricité, il est clair que l’autoconsommation est une option financièrement avantageuse sur le long terme. Un peu comme si vous éleviez une poule qui pond des œufs en or !

Revente totale : transformer son toit en source de revenus

Panneau Solaire : Autoconsommation ou vente totale ?

Explication de la revente totale

La revente totale, c’est un peu comme si vous transformiez votre jardin en verger et vendiez tous les fruits produits au marché local. Dans le contexte des panneaux solaires, cela signifie que toute l’électricité produite est vendue à un fournisseur d’énergie, généralement au réseau électrique public.

Vous devenez ainsi un mini-producteur d’énergie, contribuant à la production d’électricité verte à l’échelle nationale. En quelque sorte, vous faites de votre toit un champ de tournesols énergétiques, dont chaque pétale est une cellule photovoltaïque !

Avantages et inconvénients de la revente totale

L’avantage principal de la revente totale est bien sûr financier. En vendant toute votre production d’électricité, vous transformez votre installation solaire en source de revenus régulière. C’est comme si vous aviez planté un arbre à monnaie sur votre toit, qui fleurit à chaque rayon de soleil. De plus, le tarif de rachat de l’électricité est généralement garanti pour une période de 20 ans, ce qui vous assure une certaine stabilité financière.

1
2
3
4
5
6
7
C'est voté ! L'état finance les pompes à chaleur des Français. Vérifiez votre éligibilité dès maintenant !
100% gratuit sans engagement
Avec quoi chauffez-vous votre logement ?
Nous prendrons en compte votre installation actuelle pour trouver les aides adaptées
Quel est votre code postal ?
Quel est votre code postal ?
Dans quelle ville habitez-vous ?
Nous vérifierons si vous disposez d'aides locales
Félicitation ! Vous êtes éligibles. Veuillez remplir les informations suivantes pour être recontacté.
Quel est votre nom et prénom ?
Quel est votre E-Mail ?
Nous vous enverrons un rapport personnalisé
Quel est votre numéro de téléphone ?
Vous recevrez vos résultat par téléphone une fois que nous aurons réunis la liste des droits auquels vous êtes éligibles.

Cependant, la revente totale a aussi ses inconvénients. Tout d’abord, vous restez dépendant du réseau pour votre consommation personnelle d’électricité. Vous ne consommez pas l’électricité que vous produisez. De plus, le tarif de rachat de l’électricité peut être inférieur au prix de l’électricité du réseau, surtout si ce dernier augmente au fil des ans. Enfin, comme pour l’autoconsommation, l’investissement initial peut être conséquent, bien que généralement rentabilisé sur le long terme.

Les coûts de la revente totale : installation et entretien

L’installation des panneaux solaires pour la revente totale est généralement plus coûteuse que pour l’autoconsommation. En effet, elle nécessite une plus grande puissance pour être rentable. En moyenne, le coût d’installation varie entre 2 000 € et 3 000 € par kWc. Ainsi, pour une installation de six kWc, comptez entre 12 000 € et 18 000 €.

En ce qui concerne l’entretien, les coûts sont similaires à ceux de l’autoconsommation : entre 30 € et 60 € par an. Il faut noter que, tout comme pour l’autoconsommation, le coût initial va s’amortir au fil des ans grâce aux revenus générés par la vente de l’électricité produite.

Cependant, comme pour tout investissement, il est crucial de faire ses calculs pour s’assurer que la revente totale est une option financièrement viable. C’est un peu comme si vous achetiez un arbre à fruits : il faut s’assurer qu’il produira assez de fruits pour rentabiliser votre investissement, tout en tenant compte des coûts d’entretien et de la variabilité des prix du marché.

Comparatif chiffré : Autoconsommation vs Revente totale

Comparaison des coûts d’installation et d’entretien

La grande question, quand on parle d’autoconsommation et de revente totale, c’est “qui gagne le match au niveau des coûts ?”. Eh bien, c’est un peu comme comparer des pommes et des oranges, chaque option ayant ses propres avantages et inconvénients.

Comme nous l’avons vu, l’installation pour l’autoconsommation est généralement moins coûteuse, avec un coût moyen entre 1 500 € et 2 500 € par kWc, contre 2 000 € à 3 000 € pour la revente totale. C’est un peu comme si vous aviez le choix entre acheter un petit potager ou un grand verger : le verger coûte plus cher, mais il peut aussi rapporter plus.

En ce qui concerne l’entretien, les coûts sont similaires pour les deux options, entre 30 € et 60 € par an. En revanche, la rentabilité de chaque option dépend de nombreux facteurs, comme la quantité d’électricité que vous consommez, le tarif de rachat de l’électricité, l’ensoleillement de votre région, etc.

Comparaison de l’efficacité énergétique et de la production

Sur le plan de l’efficacité énergétique et de la production, il y a également des différences entre l’autoconsommation et la revente totale. Avec l’autoconsommation, vous utilisez directement l’électricité produite. Cela évite les pertes liées au transport et à la distribution de l’électricité sur le réseau.

En revanche, avec la revente totale, toute l’électricité produite est injectée sur le réseau, ce qui peut générer des pertes. Cependant, la quantité d’électricité produite est généralement plus élevée avec la revente totale, car les installations sont plus puissantes.

Comparaison des bénéfices financiers à court et long terme

D’un point de vue financier, l’autoconsommation et la revente totale ont des bénéfices à la fois à court et à long terme. Avec l’autoconsommation, vous pouvez commencer à réaliser des économies dès la première année sur votre facture d’électricité. C’est comme si, après avoir planté vos légumes, vous commenciez à en profiter dès la première récolte.

Pour la revente totale, le retour sur investissement peut être plus long en raison du coût initial plus élevé de l’installation. Cependant, une fois que votre installation est amortie, vous pouvez bénéficier d’un revenu régulier grâce à la vente de votre production d’électricité. C’est un peu comme si vous vendiez les fruits de votre verger : cela prend du temps pour que l’arbre grandisse et produise des fruits, mais une fois que c’est fait, vous pouvez profiter des ventes chaque année.

AutoconsommationRevente Totale
Coût d’Installation7 000 – 15 000 €8 000 – 16 000 €
Coût d’Entretien200 € – 500 €/an200 € – 500 €/an
Efficacité ÉnergétiqueHauteVariable
Production d’ÉnergieDépend de la consommationVendue à l’électricité
Bénéfices à Court TermeÉconomie sur factureRevenue de la vente
Bénéfices à Long TermeIndépendance énergétiqueRentabilité financière

Ce tableau fournit une comparaison simplifiée. Il est crucial de noter que les chiffres peuvent varier considérablement en fonction de facteurs spécifiques à chaque projet et de l’évolution du marché. Pour des informations précises et à jour, on vous suggère de consulter des professionnels dans le domaine de l’énergie solaire ou de faire des recherches supplémentaires.

Tableau récapitulatif des prix des meilleurs modèles de Panneaux Solaires

DualSun
4.9 out of 5 stars (4,9 / 5)
comptez entre 10.000 € et 25.000 € pour une installation de panneaux solaires DualsunConsultez notre avis complet
Solar World
4.8 out of 5 stars (4,8 / 5)
Env. 15000€ TTC pour une installation complète sur une maison de 100m2Consultez notre avis complet
Aleo
4.3 out of 5 stars (4,3 / 5)
Pour une maison de 100m2, comptez une installation solaire Aleo complète à partir de 14 100€ soit 18 panneaux de 325 Wc.Consultez notre avis complet
Q-Cells
4 out of 5 stars (4 / 5)
Env. 13775€ pour une installation complète sur une maison de 100m2Consultez notre avis complet
SunPower
3.9 out of 5 stars (3,9 / 5)
Env. 21900€ pour une installation complète sur une maison de 100m2Consultez notre avis complet
LG Solar
3.8 out of 5 stars (3,8 / 5)
Avec des panneaux LG, une installation solaire de 3 kWc coûtera en moyenne 5 600 €Consultez notre avis complet

Éclairage sur la législation et les aides financières

Aide financière pour l'installation de panneau solaire
Aide financière pour l’installation de panneau solaire

En décidant d’entrer dans le monde du solaire, on ne saurait passer sous silence les aspects juridiques et financiers. En France, les panneaux solaires bénéficient de certaines réglementations et incitations fiscales qui méritent d’être prises en compte.

Règlementations gouvernementales

Les réglementations gouvernementales régissent l’installation et l’utilisation des panneaux solaires en France. Il est indispensable d’obtenir une autorisation de la mairie avant de commencer une installation solaire. De plus, pour être éligible aux différentes aides financières, un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) doit réaliser l’installation.

Des règles spécifiques s’appliquent aux installations d’autoconsommation, notamment en ce qui concerne la taille de l’installation. En revanche, pour les installations dédiées à la revente totale de l’électricité, il existe un contrat d’obligation d’achat avec EDF pour une durée de 20 ans, garantissant un prix fixe de rachat de l’électricité.

Incitations fiscales et subventions pour l’autoconsommation et la revente totale

Plusieurs incitations fiscales et subventions sont disponibles pour encourager l’installation de panneaux solaires. Il y a par exemple le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), qui permet de déduire une partie du coût de l’installation de vos impôts.

Pour l’autoconsommation, une prime à l’investissement est versée sur les 5 premières années d’exploitation de l’installation. Pour la revente totale, comme mentionné précédemment, EDF est obligé d’acheter l’électricité produite à un tarif garanti pendant 20 ans. Il existe aussi d’autres aides locales, comme les subventions des régions ou des collectivités locales, et des prêts à taux zéro pour financer l’installation de panneaux solaires.

Révélations des études de cas

Pour rendre ce guide plus tangible, nous allons illustrer par des cas réels, car rien ne vaut l’expérience pour éclairer la voie.

Présentation de cas réels

Prenons l’exemple de M. Dupont, qui a opté pour l’autoconsommation. Grâce à son installation de 3kWc sur le toit de sa maison en Bretagne, il a réussi à réduire sa facture d’électricité de moitié. De plus, la prime à l’investissement lui a permis d’amortir le coût initial en sept ans. Mme Durand, elle, a choisi la revente totale pour son installation de neuf kWc en Provence. Grâce au contrat d’achat avec EDF, elle génère un revenu stable qui lui a permis de rentabiliser son installation en 10 ans.

Retour sur investissement : témoignages

Les retours d’expérience sont généralement très positifs. Comme le dit M. Dupont : “C’est un investissement à long terme, certes, mais voir ma facture d’électricité baisser de façon significative est très satisfaisant. Et savoir que je contribue à la transition énergétique est un plus non négligeable.” De son côté, Mme Durand se félicite : “Mon installation solaire est devenue une source de revenus. Je suis ravie de voir que je peux gagner de l’argent tout en aidant la planète.”

Guide de choix : autoconsommation ou revente totale ?

Maintenant que nous avons examiné les aspects techniques, financiers, et juridiques, comment choisir entre l’autoconsommation et la revente totale ?

Les facteurs à considérer

Plusieurs facteurs entrent en jeu dans le choix entre autoconsommation et revente totale. Tout d’abord, il faut évaluer votre consommation énergétique actuelle. Si elle est importante, l’autoconsommation pourrait être un moyen efficace de réduire vos factures.

La situation géographique est aussi cruciale. Les régions ensoleillées offrent une meilleure production d’énergie solaire, ce qui peut rendre la revente totale plus rentable. L’espace disponible pour l’installation est un autre facteur à prendre en compte. Une grande surface de toit permet une installation plus importante, avec un rendement plus élevé.

Enfin, votre situation financière et votre vision à long terme sont également déterminantes. Êtes-vous prêt à faire un investissement initial plus important pour une autoconsommation à rendement plus élevé ou préférez-vous une mise de fonds plus faible pour une revente totale moins lucrative à court terme mais stable à long terme ?

Adapter le choix à la situation

Il est essentiel d’adapter le choix à votre situation spécifique. Si vous êtes souvent absent pendant la journée, par exemple, l’autoconsommation peut ne pas être le choix le plus judicieux. En effet, vous ne pourriez pas consommer l’électricité produite en temps réel.

De même, si vous vivez dans une région où le taux d’ensoleillement est faible, la revente totale peut ne pas être rentable. Dans ce cas, il peut être plus judicieux d’opter pour l’autoconsommation et de compléter avec de l’énergie du réseau si nécessaire.

Enfin, si votre motivation principale est de contribuer à la transition énergétique, alors l’autoconsommation pourrait être un choix satisfaisant, car elle vous permet de réduire votre empreinte carbone de manière plus directe.

Impact des installations solaires sur la biodiversité locale

Les effets sur la faune et la flore

Les panneaux solaires, comme toute infrastructure humaine, peuvent avoir un impact sur la biodiversité locale. Cependant, avec une planification et une mise en œuvre judicieuses, vous pourrez minimiser cet impact.

Pour les oiseaux par exemple, les installations solaires peuvent créer une certaine confusion en reflétant la lumière du soleil, ce qui peut les attirer et potentiellement causer des collisions. Cependant, avec une conception appropriée, ce problème peut être largement évité.

Pour la flore, la question se pose surtout lors de l’installation de grandes fermes solaires au sol. Il est donc essentiel de bien planifier l’emplacement de ces installations pour éviter de perturber les habitats naturels.

Les installations solaires amélioratrices de biodiversité : études de cas

Certaines études de cas ont montré que les installations solaires peuvent même contribuer à la biodiversité locale. En effet, les sites de fermes solaires peuvent servir de refuges pour certaines espèces, en fournissant des habitats alternatifs.

Par exemple, une étude réalisée en Allemagne a montré que la diversité des espèces d’abeilles était plus élevée sur les sites de fermes solaires que dans les champs agricoles environnants. Les panneaux solaires offraient un habitat propice à ces insectes essentiels à la pollinisation.

De plus, en limitant l’utilisation de pesticides et en favorisant la croissance de la végétation indigène, ces sites peuvent servir de corridors écologiques, facilitant le mouvement des espèces entre différentes zones naturelles.

L’intelligence artificielle et l’IoT au service des panneaux solaires

IoT et panneaux solaires
IoT et panneaux solaires

L’IA et l’IoT dans le monde des énergies renouvelables

Si l’autoconsommation et la revente totale vous semblent déjà futuristes, attendez de voir ce que l’Intelligence Artificielle (IA) et l’Internet des Objets (IoT) peuvent apporter à l’énergie solaire. L’IA, avec ses algorithmes d’apprentissage automatique, peut aider à optimiser la production d’énergie solaire. Par exemple, elle peut prédire les variations météorologiques et adapter la production en conséquence.

De son côté, l’IoT permet une gestion et une surveillance à distance des installations solaires. Vous pourriez ainsi surveiller la performance de votre installation depuis votre smartphone, ajuster les paramètres à distance, ou même recevoir des alertes en cas de dysfonctionnement.

Les perspectives d’optimisation grâce à l’IA et l’IoT

L’IA et l’IoT offrent des perspectives d’optimisation impressionnantes pour les panneaux solaires. Par exemple, des algorithmes d’IA pourraient contrôler l’orientation des panneaux solaires pour qu’ils suivent le soleil tout au long de la journée, maximisant ainsi leur efficacité. De plus, l’IA peut aider à anticiper les besoins en électricité et à ajuster la production en conséquence. Elle pourrait même coordonner plusieurs installations solaires pour créer un “réseau intelligent” d’énergie solaire.

Quant à l’IoT, il pourrait permettre une maintenance prédictive, où les problèmes sont détectés et résolus avant qu’ils ne causent une panne. Les capteurs IoT pourraient également fournir des données en temps réel sur l’efficacité des panneaux, permettant une évaluation constante et une amélioration de la production d’énergie.

Conclusion

Si l’idée de transformer votre toit en une petite centrale électrique personnelle vous semblait futuriste il y a quelques années, elle est aujourd’hui une réalité grâce à l’évolution rapide de la technologie solaire. Que vous choisissiez l’autoconsommation pour atteindre une certaine indépendance énergétique, ou la revente totale pour transformer votre toit en source de revenus, les panneaux solaires ont clairement un rôle à jouer dans notre transition vers une énergie plus durable.

Questions fréquentes : Réponses aux questions courantes

Quelle est la durée de vie typique des panneaux solaires ?

La durée de vie typique des panneaux solaires est de 25 à 30 ans, mais ils peuvent continuer à produire de l’électricité bien au-delà de cette période, bien que leur efficacité puisse diminuer légèrement avec le temps.

Quels sont les critères pour un emplacement idéal pour l’installation de panneaux solaires ?

Un emplacement idéal pour l’installation de panneaux solaires est un toit ou une parcelle de terrain bien exposé(e) au soleil, de préférence orienté(e) vers le sud, et avec une pente de 30 à 40 degrés. L’emplacement doit également être exempt d’ombrages.

Est-ce que les panneaux solaires fonctionnent les jours nuageux ?

Oui, les panneaux solaires fonctionnent même les jours nuageux, bien que leur production d’énergie soit moins importante que par temps ensoleillé. En effet, les panneaux solaires captent aussi bien la lumière directe que la lumière diffuse.

Les panneaux solaires sont-ils résistants à la grêle et à d’autres conditions météorologiques extrêmes ?

Oui, les panneaux solaires sont conçus pour résister à une variété de conditions météorologiques extrêmes, y compris la grêle, le vent fort et la neige. Cependant, on vous conseille de les installer de manière à minimiser leur exposition à de telles conditions.

Quelle quantité d’énergie un panneau solaire produit-il généralement ?

En moyenne, un panneau solaire de 1 kilowatt peut produire environ 800 à 900 kilowattheures d’électricité par an, mais cela dépend fortement du niveau d’ensoleillement, de l’emplacement et de l’orientation du panneau.

Comment évaluer la rentabilité d’une installation de panneaux solaires ?

La rentabilité d’une installation de panneaux solaires se calcule en tenant compte de plusieurs facteurs : le coût d’installation, le niveau d’ensoleillement de votre région, le prix de l’électricité, les incitations fiscales, et le choix entre l’autoconsommation ou la revente totale. Un calcul précis nécessite généralement l’aide d’un professionnel.

Comment recycler les panneaux solaires en fin de vie ?

Les panneaux solaires peuvent être recyclés à la fin de leur durée de vie. Les composants, tels que le verre, le silicium, l’argent et le plastique, peuvent être récupérés et réutilisés. Plusieurs entreprises se spécialisent dans le recyclage des panneaux solaires.

Existe-t-il des alternatives aux panneaux solaires photovoltaïques ?

Oui, il existe des alternatives aux panneaux solaires photovoltaïques, comme les panneaux solaires thermiques, qui produisent de la chaleur pour l’eau chaude ou le chauffage, et les centrales solaires à concentration, qui utilisent des miroirs pour concentrer la lumière solaire sur un petit récepteur.

Combien de temps faut-il pour installer des panneaux solaires ?

L’installation de panneaux solaires se fait généralement en une à trois journées, en fonction de la taille du système et de la complexité de l’installation. Cela inclut le temps nécessaire pour l’installation des supports, des panneaux, du câblage et de l’onduleur.

Les panneaux solaires fonctionnent-ils en hiver ?

Oui, les panneaux solaires fonctionnent en hiver, tant que la lumière du soleil peut atteindre les panneaux. En fait, les panneaux solaires peuvent être plus efficaces par temps froid, car la chaleur peut réduire leur performance. Cependant, la production d’énergie peut être réduite si les panneaux sont recouverts de neige.

Marie A

Militante pour la transition écologique depuis plus de 20 ans, j'ai rejoint l'équipe d'Action France Énergie en Octobre 2017 pour promouvoir l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français, et aider nos ménages à créer un environnement plus responsable de notre belle planète.

Leave a Reply