Quel est le prix d’une pompe à chaleur ? Le Guide ultime

Sending
User Review
5 (6 votes)
Le prix d'une pompe à chaleur va varier selon de nombreux éléments
Le prix d’une pompe à chaleur va varier selon de nombreux éléments

Vous souhaitez investir dans une pompe à chaleur, mais vous vous demandez le coût réel de cet investissement ? Ce guide complet sur le prix des PAC est fait pour vous ! Découvrez tous les facteurs à prendre en compte avant d’acheter une pompe à chaleur, les différents modèles disponibles, et tous les coûts et économies générés par une PAC

Il est temps d’aborder concrètement la question du prix d’une pompe à chaleur. Nous vous avons préparé un récapitulatif des prix moyens constatés par type de PAC, ainsi que les prix moyens pratiqués par les principales marques de pompe à chaleur.

Le récapitulatif ultime du prix des pompes à chaleur

Prix moyen par type de PAC

Les tarifs qui nous intéressent ici sont les tarifs moyens d’une PAC air-air, d’une PAC air-eau et d’une PAC géothermique.

Prix moyen d’une PAC air-air

La pompe à chaleur air-air est la plus économique de tous les types de PAC car elle ne nécessite que très peu de travaux. Elle se compose d’une unité extérieure à installer en dehors de la maison, et d’une unité intérieure qui peut être installée soit sur un mur, soit encastrée.

Le prix moyen d’une PAC air-air se situe entre 5 000 € et 12 000 €, incluant le coût de l’installation et de la main-d’œuvre. La variation de tarif est due à tous les éléments que nous avons vu plus haut, et, évidemment, à la superficie de votre maison : si vous avez besoin de plus d’unités intérieures, c’est là que le tarif augmentera.

Prix moyen d’une PAC air-eau

La pompe à chaleur air-eau est un bon compromis entre des travaux raisonnables et une polyvalence du système de chauffage : contrairement à la PAC air-air, la PAC air-eau permet également de chauffer l’eau sanitaire. Le tarif dépendra donc du système choisi, à savoir avec eau chaude sanitaire (ECS) ou sans.

Comptez environ 15 000 € pour une pompe à chaleur air-eau avec ECS, et environ 12 000 € pour une pompe à chaleur sans ECS. La différence entre les deux installations n’est pas énorme, il serait donc dommage de se priver de la production d’eau chaude en plus du chauffage.

Prix moyen d’une PAC géothermique

La pompe à chaleur géothermique utilise un système de captage souterrain pour récupérer la chaleur et la transférer vers les dispositifs de chauffage de la maison. C’est une PAC qui demande des travaux de forage, et le coût est donc plus élevé. Notez que le captage peut être horizontal ou vertical.

Pour la mise en place d’un captage vertical, le coût commence à partir de 16 000 € pour une surface chauffée de 100 m2. Le coût d’un captage horizontal est moins élevé et commence à partir de 10 000 € pour la même surface. Ce coût n’inclut pas la PAC elle-même : comptez alors entre 15 000 € et 25 000 € pour l’installation d’une PAC géothermique.

Voici un petit tableau récapitulatif des prix des pompes à chaleur :

Type de pompe à chaleurPrix moyen au m²Prix moyen hors posePrix moyen avec pose
PAC air air60 € à 90 €3 000 € à 8 000 €6 000 € à 9 000 €
PAC air eau70 € à 100 €6 000 € à 13 000 €7 000 € à 16 000 €
PAC sol sol ou eau eau80 € à 170 €7 500 € à 16 500 €10 000 € à 20 000 €

Prix des PAC par principales marques

Pompe à chaleur d'un foyer
Pompe à chaleur d’un foyer

Voyons maintenant les tarifs pratiqués chez les principales marques dans le secteur des PAC : Daikin, Atlantic, Auer, De Dietrich et Mitsubishi, ainsi que des exemples de devis pour vous donner une idée concrète.

Le prix des PAC DAIKIN

Une PAC Daikin coûte en moyenne entre 8 000 € et 15 000 € sans les frais d’installation, selon le modèle et les surfaces à chauffer. Comme vous pouvez le constater, la fourchette est large puisqu’il existe tout un tas de possibilités. 

Toutefois, il est à noter que la marque Daikin compte parmi les marques de pompes à chaleur de première qualité sur le marché, c’est donc l’une des options les plus chères.

Le prix des PAC ATLANTIC

La marque Atlantic est l’une des marques les plus populaires auprès des propriétaires de maison, avec les marques Mitsubishi et Saunier Duval. Cette marque offre un excellent rapport qualité-prix : elle reste accessible tout en utilisant des technologies de pointe sur le marché des PAC.

Comptez environ entre 7 000 € et 10 000 € pour l’installation complète d’une PAC Atlantic, selon le modèle et la puissance exigée.

Le prix des PAC AUER

La marque de pompe à chaleur Auer est moins connue que des marques comme Mitsubishi ou Daikin, mais ses systèmes de chauffage et de climatisation sont pourtant largement à la hauteur des performances de ces marques : la marque Auer compte parmi les systèmes de PAC de qualité premium.

La fourchette de prix pour une PAC Auer commence à partir de 6 000 € et va généralement jusqu’à 14 000 €. Tout comme pour les autres marques, vous avez un large panel de choix et de systèmes chez Auer.

Le prix des PAC DE DIETRICH

La marque De Dietrich est une autre excellente alternative pour installer une pompe à chaleur : elle propose des systèmes de climatisation réversible à la technologie avancée. 

Les tarifs chez De Dietrich commencent généralement à partir de 7 000 € pour les PAC produisant de l’eau chaude sanitaire, et à partir de 6 000 € sans production ECS.

Le prix des PAC MITSUBISHI

Mitsubishi Electric est une marque très populaire dans le secteur des pompes à chaleur. Les tarifs pour une PAC avec module hydraulique tournent autour de 10 000 €, mais il est suffisant d’avoir une PAC de 4 kilowatts pour une maison de 100 m2 à un coût de 3 000 €. Ce tarif n’inclut pas les frais d’installation.

Comme les marques précédemment citées, Mitsubishi offre un panel de systèmes et de dispositifs. Ses produits offrent un excellent rapport qualité-prix.

EXEMPLES DE DEVIS DE PAC TOUT COMPRIS (PAC + POSE)

Pour vous donner une idée plus concrète des coûts générés par l’installation d’une PAC, prenons des exemples concrets pour les différents types de PAC.

Exemple de devis pour une PAC air-air sur une surface de 80 m2 : 

  • Coût de l’installation au m2 : 70 €
  • Coût de l’installation totale : 5 600 €

Exemple de devis pour une PAC air-eau sur une surface de 100 m2 : 

  • Coût de l’installation au m2 : 110 €
  • Coût de l’installation totale : 11 000 €

Exemple de devis pour une PAC eau-eau sur une surface de 150 m2 : 

  • Coût de l’installation au m2 : 150 €
  • Coût de l’installation totale : 22 500 €

Ces coûts d’installation comprennent le système en lui-même ainsi que la main-d’œuvre nécessaire pour poser la PAC et le système complet.

Pour vous simplifier la tâche, voici un petit tableau récapitulant les prix des différentes marques, ainsi que les types de produits proposés : 

Marque de pompe à chaleurType de pompe à chaleurPrix moyen des pompes à chaleur 
air airair eau eau eau
DAIKIN5 000 € à 12 000 €
ATLANTIC5 500 € à 12 000 €
AUER6 000 € à 11 000 €
DE DIETRICH5 000 € à 14 000 €
MITSUBISHI2 500 € à 6 000 €

Coût d’entretien à prendre en compte

Un professionnel effectuant l'entretien d'une pompe à chaleur
Un professionnel effectuant l’entretien d’une pompe à chaleur

Tous les deux ans, vous avez l’obligation de réaliser un contrôle de la pompe à chaleur par un professionnel certifié. C’est une intervention qui vous coûtera entre 100 € et 300 €, selon les vérifications et les opérations à effectuer, ainsi que l’envergure de l’installation. 

L’entretien d’une pompe à chaleur passe par les éléments suivants :

  • La vérification du bon fonctionnement des appareils ;
  • le nettoyage complet des composants ;
  • le contrôle des connexions électriques ;
  • la vérification de l’état du compresseur ;
  • L’inspection de l’état des filtres des unités intérieures et extérieures ;
  • Les divers réglages de la pompe à chaleur.

Dans le tarif de l’entretien de la PAC, des frais de déplacement du professionnel sont aussi inclus. Une fois les vérifications effectuées, il est possible qu’il y ait des pièces à changer ou des opérations supplémentaires à réaliser, ce qui augmentera le coût. Si vous avez un ballon d’eau chaude sanitaire, comptez un surcoût d’environ 80 €.

1
2
3
4
5
6
7
C'est voté ! L'état finance les pompes à chaleur des Français. Vérifiez votre éligibilité dès maintenant !
100% gratuit sans engagement
Avec quoi chauffez-vous votre logement ?
Nous prendrons en compte votre installation actuelle pour trouver les aides adaptées
Quel est votre code postal ?
Quel est votre code postal ?
Dans quelle ville habitez-vous ?
Nous vérifierons si vous disposez d'aides locales
Félicitation ! Vous êtes éligibles. Veuillez remplir les informations suivantes pour être recontacté.
Quel est votre nom et prénom ?
Quel est votre E-Mail ?
Nous vous enverrons un rapport personnalisé
Quel est votre numéro de téléphone ?
Vous recevrez vos résultat par téléphone une fois que nous aurons réunis la liste des droits auquels vous êtes éligibles.

Il est possible de souscrire à un contrat annuel de maintenance pour inclure ce type d’entretien au moment de l’installation de la PAC. En cas de panne, ces contrats incluent un service d’interventions rapides en plus de l’entretien obligatoire. Le coût moyen d’un contrat annuel de maintenance est de 300 €, et se fait sur devis auprès de votre installateur.

Comment faire baisser le prix de sa PAC avec les aides en vigueur

Il est possible de bénéficier d’aides de l’État pour faire baisser le prix de l’installation d’une pompe à chaleur. La première chose à noter est que toutes les PAC ne sont pas éligibles à ce type de financement ou de réduction d’impôt : seules les PAC air-eau et les PAC eau-eau, donc géothermiques, sont éligibles. Si vous avez opté pour une PAC air-air, vous ne pourrez malheureusement pas bénéficier de ces avantages fiscaux et de ces primes.

MaPrimeRénov’ est une aide financière sous forme de prime versée à la fin de l’installation de la PAC. Son montant est déterminé avant le début des travaux, et son obtention dépend de plusieurs critères.

Voici un tableau synthétique du montant de la prime pour une maison individuelle, selon la catégorie du foyer :

Foyer aux ressources très modestesFoyer aux ressources modestesFoyer aux ressources intermédiairesFoyer aux ressources supérieuses
PAC air-eau4 000 €3 000 €2 000 €0 €
PAC eau-eau10 000 €8 000 €4 000 €0 €

Le dispositif MaPrimeRénov’ est compatible avec l’éco-prêt à taux zéro, un prêt à taux nul destiné aux travaux énergétiques, comme son nom l’indique. Pour les ménages les plus modestes, il existe également les aides de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) qui peut aider à hauteur de 45 à 70 % du coût global des travaux.

L’État met à disposition des français, de nombreuses aides gouvernementales à des fins de rénovation énergétique. Nous vous proposons de découvrir les avantages dont vous pouvez bénéficier.

MaPrimeRénov’

Nous avons parlé plus tôt de MaPrimeRénov’ qui accorde un financement pour la rénovation énergétique. Cette aide repose sur le barème, mis à jour tous les ans, ce qui permet de déterminer votre potentiel de prime. Pour cela, il vous faut connaître votre catégorie : 

Plafond 2022 pour la Région Île-de-France
Nombre de personnes dans le foyerBleu : Revenus très modestesJaune : Revenus modestesViolet : Revenus intermédiairesRose : Revenus supérieurs
120 593 €25 068 €38 184 €+ 38 184 €
230 225 €36 792 €56 130 €+ 56 130 €
336 297 €44 188 €67 585 €+ 67 585 €
442 381 €51 597 €79 041 €+ 79 041 €
548 488 €59 026 €90 496 €+ 90 496 €
Par personne supplémentaire+ 6 096 €+ 7 422 €+ 11 455 €+ 11 455 €
Plafond 2022 pour la France
114 879 €19 074 €29 148 €+ 29 148 €
221 760 €27 896 €42 848 €+ 42 848 €
326 170 €33 547 €51 592 €+ 51 592 €
430 572 €39 192 €60 336 €+ 60 336 €
534 993 €44 860 €69 081 €+ 69 081 €
Par personne supplémentaire+ 4 412 €+ 5 651 €+ 8 744 €+ 8 744 €

Type de pompe à chaleur selon le montant

Ensuite vous pouvez vous reporter à ce tableau pour connaître votre éligibilité. Voyez que le type de pompe à chaleur influe sur le montant, dû à l’écart de prix entre les deux.

Type PACBleuJauneVioletRose
Air-eau4 000 €3 000 €2 000 €0 €
Sol-eau10 000 €8 000 €4 000 €0 €

C’est de loin une des aides les plus avantageuses, mais ce n’est pas la seule.

MaPrimeRénov’ Sérénité

Cousin direct de MPR, cette prime ne va en revanche s’appliquer qu’aux personnes se trouvant dans les catégories Bleu et Jaune du barème de MPR. Avec MaPrimeRénov’ Sérénité, l’État peut prendre en charge jusqu’à 50 % de la facture totale des travaux.

TVA à taux réduit

Vous disposez également d’un droit à une réduction de TVA comme mentionné juste avant. Grâce à la TVA à taux réduit, vous ne serez taxé que de 5,5 % contre les 20 % initialement, de quoi faire de belles économies.

Prime coup de pouce chauffage

Vous disposez également d’une aide spécialement faite pour inciter les gens à investir dans des chauffages énergétiques. La prime coup de pouce chauffage peut atteindre un montant de 4 000 € et est cumulable avec MaPrimeRénov’.

Éco PTZ

L’Éco PTZ est une aide qui permet d’effectuer un prêt à taux zéro. Pour l’achat d’une pompe à chaleur, vous avez la possibilité de bénéficier d’un emprunt de 15 000 €, et de 30 000 € si vous effectuez d’autres travaux de rénovation énergétique en même temps.

Prime CEE

C’est une prime qui peut vous être attribuée lorsque vous effectuez une action énergétique, comme l’installation d’une pompe à chaleur. Le montant de la prime CEE dépendra de votre type de PAC

PAC air-eau, sol-eauEntre 2 730 € et 4 630 €
PAC air-airMaximum 290 €

Les aides locales

Selon votre commune ou votre région, vous pouvez disposer de certaines aides locales. Elles sont majoritairement cumulables avec les autres aides de l’État et dépendent de votre commune. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mairie.

Chèque énergie

C’est un dispositif gouvernemental qui permet d’aider au financement des factures liées aux dépenses énergétiques. L’achat et l’installation d’une pompe à chaleur sont donc naturellement compatibles avec ce chèque énergie. Les montants du chèque sont les suivants : 

Personne par foyerRevenu moins de 5 600 €Revenu entre 5 600 et 6 699 €Revenu entre6 700 et 7 669 €Revenu entre7 700 et 10 799 €
1194 €146 €98 €48 €
2240 €176 €113 €63 €
Plus de 2 277 €202 €126 €76 €

Prix final en tenant compte des économies d’énergies réalisées

En vidéo : Quel est le prix d’une pompe à chaleur ?

Maintenant que nous avons tous les détails concernant le coût d’une installation de PAC et les économies générées par cet investissement, quel est le prix final d’une pompe à chaleur pour une maison de 100 m2 en tenant compte des économies d’énergie ?

Prix pompe à chaleur

Admettons que vous investissez dans une installation de PAC air-eau avec ECS pour un coût de 15 000 €. La moyenne des dépenses énergétiques d’un foyer s’élève à environ 2 300 € par an. Prenons la durée de vie d’une pompe à chaleur qui est de 20 ans : sur 20 ans, sans PAC, vous dépensez environ 46 000 €.

Une PAC air-eau vous fait économiser en moyenne 70 % sur vos factures d’énergie : avec une PAC, vous dépensez environ 13 800 € en 20 ans. Le coût final sur 20 ans d’une PAC serait donc dans ce cas précis de 15 000 € + 13 800 € = 28 800 €. Vous économisez donc 17 200 € grâce à l’investissement d’une pompe à chaleur, en plus de vivre de manière plus écologique ! 

Exemple de devis de PAC tout compris

Pour notre exemple, nous allons prendre le type le plus utilisé en France, à savoir une pompe à chaleur air-eau. Considérons que nous voulons équiper un logement de 100 m² en zone H1 (zone froide).

DescriptionQuantitéPrix unitaireTotal HT
Pompe à chaleur aérothermique air-eauCapacité totale 100 m²Chauffage et eau chaude sanitaire10 kW
1

8 000 €

8 000 €
Installation2 500 €2 500 €
Sous-total HT :10 500 €TVA 20 % :2 100 €
Total TTC : 12 600 €

Notez que ce devis est purement fictif et dépendra de votre situation, de la marque, et de la société chargée de l’installation

De plus, vous pouvez remarquer que la TVA est de 20 %, mais elle peut diminuer pour atteindre les 5,5 % avec les aides de l’État, ce qui reviendrait dans notre exemple à 11 077,5 € au lieu des 12 600 € initialement.

Simulation précise : Quel est le prix d’une pompe à chaleur pour une maison de 100 mètres carrés ?

Pour notre simulation, nous disposons d’une maison de 100 m² en zone H1, en région parisienne. Nous allons investir dans une pompe à chaleur air eau. Notre foyer compte deux adultes pour un revenu annuel de 36 000 €.

Compte tenu de ces informations, nous nous classons en catégorie Jaune du barème de MPR. De plus, dans le cadre de notre rénovation énergétique, nous avons le droit à la réduction de TVA à 5,5 %.

En prenant une PAC de 8 000 € et en comptant 2 500 € de travaux d’installation, nous atteignons une somme de 10 500 € HT. Avec la TVA à taux réduit, nous disposons du tout à 11 077,5 €. MaPrimeRénov’ nous offre 3 000 € de financement, car nous sommes en catégorie Jaune et que nous installons une pompe air eau.

Nous sommes actuellement à un montant de 8 077,5 €. 

Comme nous sommes dans la catégorie Jaune, nous avons accès à MPR Sérénité qui nous permet de déduire 30 % de notre facture totale, soit 3 325,25 €. Il nous est donc plus avantageux de bénéficier de MPR Sérénité plutôt que de MaPrimeRénov’

Éligibilité au prime coup de pouce chauffage

Ayant des revenus modestes, nous sommes également éligibles à la prime coup de pouce chauffage, qui nous offre 4 000 €. Ce qui nous amène à une facture de 3 754,25 €. Il ne vous restera plus qu’à payer environ 200 € par an pour l’entretien.

Achat Pompe à chaleur+ 8 000 €8 000 €
Installation+ 2 500 €10 500 €
TVA à taux réduit+ 5,5 %11 077,5 €
MaPrimeRénov’ Sérénité– 30 %7 754,25 €
Prime coup de pouce – 4 000 €3 754,25 €
Entretien pour 10 ans+ 2 000 €5 754,25 € sur 10 ans

Vous avez donc 3 754,25 € à débourser, sans compter les aides locales. Vous avez la possibilité d’effectuer un prêt à taux zéro pour financer votre achat.

La liste exhaustive des facteurs qui déterminent le prix d’une Pompe à chaleur

Il est impossible de déterminer précisément le coût total de l’installation d’une pompe à chaleur sans considérer un bon nombre de facteurs. En effet, il existe une multitude de modèles de pompe à chaleur. Chacun avec des technologies différentes, des caractéristiques et des dimensions différentes. Ainsi, des exigences d’installation pouvant aller du simple au double. 

La première étape pour savoir combien coûte une pompe à chaleur, c’est donc de connaître tous les facteurs à prendre en compte avant de faire son choix. C’est tout l’objectif de ce guide complet sur les pompes à chaleur 

Les éléments pour déterminer le prix d’une PAC sont les suivants :

  • le type de pompe à chaleur ;
  • l’installateur et le coût de main-d’œuvre nécessaire ;
  • la marque de PAC ;
  • l’éligibilité à certaines aides de l’État ;
  • le coût d’entretien global ;
  • l’utilisation et l’amortissement sur le long terme avec les économies d’énergie.

Ces 6 éléments sont une base solide pour pouvoir déterminer le prix de la PAC et le coût de l’installation. Mais aussi pour optimiser votre investissement avec des aides et réductions de coût possibles. Détaillons maintenant tous ces facteurs.

1. Le Type de Pompe à chaleur

Différents types de pompe à chaleur.
Différents types de pompe à chaleur.

Si vous n’êtes pas encore au courant des systèmes de PAC, sachez qu’il en existe plusieurs types. Chacun utilisant des technologies différentes et nécessitant des installations particulières. On distingue trois types de pompe à chaleur : les PAC air-air, les PAC air-eau et les PAC eau-eau. Zoom sur ces trois systèmes de pompe à chaleur.

La pompe à chaleur air-air : fonctionnement et caractéristiques

La pompe à chaleur air-air est souvent assimilée à la climatisation. Bien que la plupart des gens considèrent la climatisation comme une méthode de refroidissement des bâtiments, celle-ci peut également être utilisée pour le chauffage ! Notez qu’une PAC air-air ne produit pas d’eau chaude sanitaire.

Son fonctionnement est simple :

La pompe à chaleur air-air prélève la chaleur des particules d’air extérieures. Ensuite, elle la transfère vers le compresseur de l’unité intérieure de la pompe. C’est un processus entièrement basé sur le transfert de chaleur. Ainsi donc assisté par le fluide frigorigène de la pompe qui baisse la température de l’air traversant le dispositif.

Ainsi donc, comme tout système de chauffage ou de climatisation, la PAC air-air présente ses avantages et ses inconvénients :

Les coûts d’installation sont plus faibles ; Le système est polyvalent selon les saisons et les besoins en température ; La nuisance sonore est très faible et la PAC respecte aussi l’environnement. Toutefois, ses performances dépendent de l’air extérieur. En conséquence, la consommation énergétique augmente si le climat est très froid (en dessous de -10 °C). 

La pompe à chaleur air-eau : fonctionnement et caractéristiques

La pompe à chaleur air-eau offre à votre foyer un système efficace de chauffage et de climatisation. En particulier dans les régions à climat tempéré :

La chaleur est récupérée de l’extérieur par une unité extérieure. C’est dans laquelle circule le fluide frigorigène qui, dans un système de tuyauterie fermé, transfère la chaleur de la source vers l’unité intérieure.

Grâce à l’intégration du chauffe-eau, du thermoplongeur, de la pompe de circulation et du système climatique dans l’unité intérieure, cette installation est efficace et économique. Une fois installée, une PAC air-eau permet à une maison de bénéficier d’une énergie thermique. Et cela d’une fois et demie à trois fois supérieure à l’électricité qu’elle consomme.

Le processus peut également être inversé :

Le fluide frigorigène récupère la chaleur de l’eau et la libère dans l’environnement extérieur pour refroidir et climatiser la maison. La PAC air-eau est une solution de référence en matière de systèmes de chauffage écologiques et propres.

La pompe à chaleur eau-eau : fonctionnement et caractéristiques

La pompe à chaleur eau-eau fonctionne par extraction de la chaleur de l’eau souterraine située sous votre maison. Ce type de pompe à chaleur nécessite deux puits :

  • Un puits d’alimentation pour récupérer l’eau souterraine.
  • Un puits de retour pour retourner l’eau souterraine refroidie dans le sol.

Ce type de pompe à chaleur transfère donc la chaleur de l’eau souterraine vers l’eau des dispositifs de chauffage. La chaleur de l’eau est exploitée pour réchauffer et vaporiser le fluide frigorigène. Puis la pompe à chaleur comprime la vapeur dans le circuit frigorifique pour produire suffisamment d’eau chaude et faire fonctionner le système de chauffage.

L’installation d’une PAC eau-eau nécessite des travaux de forage, et donc, un permis officiel. Certaines zones interdisent l’installation de ce type de pompe à chaleur, notamment les zones de protection des eaux. Ainsi, une PAC eau-eau offre un excellent rendement. Elle offre aussi une efficacité à l’épreuve du temps, mais son installation est complexe et coûteuse.

2. Installateurs et prix de la pose de votre PAC 

Installation d'une pompe à chaleur par un professionnel
Installation d’une pompe à chaleur par un professionnel

Le coût de l’installation d’une PAC en elle-même dépendra d’abord du type de PAC. Ainsi que les travaux nécessaires à son installation. Comme nous l’avons mentionné précédemment, une PAC eau-eau nécessitant des travaux de forage. Puis, une installation complexe n’aura pas le même coût qu’une PAC air-air dont l’installation est beaucoup plus simple.

Mais au-delà de l’envergure des travaux requis, le choix de l’installateur a aussi son importance. Certains facteurs influent sur le tarif final : les garanties, le service client, les qualifications du prestataire, etc. Dans tous les cas, assurez-vous de choisir un installateur qualifié et certifié afin d’éviter les mauvaises surprises.

Le prix de l’installation d’une PAC dépend également de la zone climatique dans laquelle vous vivez. On distingue 3 zones, que l’on appelle H1, H2 et H3 :

  • La zone H1 : concerne les régions des départements du nord et de l’Est de la France. Caractérisé par un climat semi-continental.
  • La zone H2 : concerne les départements de l’ouest de la France, qui se caractérise par un climat océanique.
  • La zone H3 concerne toutes les zones se situant au bord de la mer Méditerranée. Caractérisé par un climat méditerranéen.

L’installation ne fournira pas le même rendement énergétique selon la zone. Les ajustements nécessaires pour une bonne efficacité ne seront pas les mêmes non plus. Rapprochez-vous d’un professionnel pour estimer les besoins de votre foyer selon le climat et les caractéristiques de votre maison.

3. La Marque de votre pompe à chaleur

Bien entendu, et comme pour tous les secteurs, le tarif dépend de la marque chez laquelle vous confiez l’installation d’une pompe à chaleur. Certaines marques offrent une gamme plus diversifiée, des possibilités d’installation plus ou moins flexibles, et des appareils plus ou moins performants.

Chaque entreprise est libre de déterminer ses tarifs, incluant la qualité du système de PAC mais également la main-d’œuvre, incluse ou en option. La marque est un critère qui arrive plutôt après avoir identifié les besoins de votre maison et le type de PAC dont vous avez besoin. 

4. Votre Éligibilité aux aides

Dans une démarche d’encouragement de la rénovation énergétique, il est possible de bénéficier de certaines aides de l’État Français pour l’installation d’une PAC dans sa maison. C’est notamment le cas de l’aide MaPrimeRénov’, avec un barème qui se base sur quatre couleurs :

  • Le bleu qui concerne les foyers les plus modestes, c’est-à-dire dont le salaire maximum est au niveau du SMIC.
  • Le jaune qui concerne les foyers modestes, dont les revenus sont similaires au SMIC ou légèrement supérieurs.
  • Le violet qui concerne les revenus dits intermédiaires.
  • Le rose qui concerne les foyers plus aisés, considérés comme la tranche la plus au-dessus. 

Bien entendu, le plafond ne dépend pas uniquement d’un revenu mais de la composition du foyer et de la situation géographique. Vous pouvez visiter la page MaPrimeRénov’ pour plus d’informations sur les barèmes.

5. Le Coût d’entretien

Une fois l’installation terminée et la pompe à chaleur disponible chez vous, son utilisation et son entretien génèrent des coûts. La première chose à considérer est qu’il vous faudra vérifier régulièrement l’état fonctionnel de votre PAC afin de garantir une longue durée de vie des dispositifs. 

Notez qu’un contrôle de la PAC par un professionnel certifié est obligatoire tous les deux ans. Il est possible d’inclure la maintenance dans un contrat forfaitaire, ou bien opter pour une prestation ponctuelle. Le contrat annuel est souvent plus cher, mais il vous garantit d’autres avantages en termes de sécurité et de maintenance si besoin. 

6. Utilisation et amortissement sur le long terme avec les économies d’énergies

Installer une pompe à chaleur dans sa maison est un investissement qui réduira drastiquement vos dépenses énergétiques sur le long terme. Le rendement et l’efficacité du système de PAC dépendent de plusieurs facteurs, mais il est possible de donner une estimation des économies réalisées d’après les résultats observés.

En moyenne, les factures de dépenses énergétiques sont réduites à hauteur de 70-75 % après l’installation d’une pompe à chaleur ! C’est un investissement assez conséquent au moment de l’installation, mais qui peut réellement avoir un impact positif sur votre consommation. Aussi bien pour vos économies que pour l’environnement.

Pour explorer davantage le sujet :

Merci pour votre lecture et à bientôt sur Action France Énergie !

Marie A

Militante pour la transition écologique depuis plus de 20 ans, j'ai rejoint l'équipe d'Action France Énergie en Octobre 2017 pour promouvoir l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français, et aider nos ménages à créer un environnement plus responsable de notre belle planète.

Leave a Reply